Avertir le modérateur

02/03/2008

Zup(ermamies)

Chantal et Christiane ne sont pas du quartier de la Bourgogne. Elles sont tout de même Tourquennoises, et catholiques convaincues. Deux petites mamies très propres sur elles, au visage rond et sympathique. Des mamies qui sentent bon la violette et qu'on imagine boire un thé au citron dans un beau service en porcelaine. Mais Chantal et Christiane, pour des mamies, ont de curieuses fréquentations. Cet après-midi, elles digèrent leur repas en compagnie de toxicomanes, chômeurs ou ex-taulards - voire les trois en un seul homme.

818d89ca137a64a2f3cad0e97528c7f6.jpg


Depuis presque 20 ans, enthousiasmées par le charisme de Michel Delberghe, elles sont bénévoles à l'association Réagir, qui propose un suivi médical et psychologique aux toxicomanes, et plus généralement, à tous les "désintégrés" du système, en mal de travail, de reconnaissance et de lien social.
"Je ne sais pas pourquoi on est venues au début. Je crois que c'était surtout par amitié pour Michel. Mais le problème nous touchait de près". Chantal, maintenant retraitée, était infirmière au CHR Dron, l'hôpital qui jouxte la ZUP. "On a fait le lien pendant des années entre les toxicomanes qui venaient à Réagir pour y trouver de l'aide et les cures de sevrage qu'on faisait à l'hôpital".

696e0c71b73f26be2f6d217b855a1dbe.jpg

Tous les jeudis, elles préparent le déjeuner communautaire, qui réunit toxicomanes, éducateurs, assistants sociaux et bénévoles dans les cuisines du local de Réagir, à la Bourgogne. Ce midi, elles avaient préparé "du riz à la tomate avec une merveilleuse sauce de Chantal, et juste des yaourts en dessert."

Chantal et Christiane n'ont de grand-mères que leur talent de cuisinières. Elles ne reprennent pas les fautes de français, ni les familiarités, ni les vulgarités des invités du jeudi midi. Elles ne semblent même pas s'en offusquer. C'est que leur travail est tout autre.

Les deux femmes conseillent, aident, et soutiennent ceux qui en font la demande. Surtout, elles dialoguent et respectent les "patients" de l'association. Chantal demande des nouvelles de "Boulette", le chien de Malik, un trentenaire qui a des problèmes avec la drogue, et, en sus, quelques démêlés avec la justice. "Tu sais quoi? Il aime bien regarder la télé mon chien". Christiane, elle, a apporté de la documentation sur la Légion Etrangère pour André, qui "n'en peut plus de l'intérim à la con" et "rêve de s'engager".

ae1768f55dc7b5257f5bdd8183b44ad7.jpg

Quand on lui demande d'expliquer son engagement dans l'association, Chantal a un petit sourire, comme si la question était, en somme, un peu stupide. "C'est sympa, on rencontre des gens très attachants." se contente-t-elle de répondre.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu